Que servir aux intolérants ?

Memo que servir aux intolerantsDepuis que j’ai découvert mes intolérances alimentaires, j’évite les sorties au resto mais pas les amis ! Jusque-là, je leur proposais de venir manger à la maison… pour être sûre de savoir ce que j’allais manger et leur éviter le casse-tête d’un menu « sans GLO » (Sans Gluten, Lait, Œuf). Mais cela ne va durer qu’un temps, qui plus est, cela ne résout pas le problème des week-ends passés dans la famille ou des vacances chez les amis.
Le plaisir de se retrouver peut alors être terni par UNE inquiétude : que va-t-on manger ? Malgré toutes les efforts et les précautions de nos hôtes, on se retrouve souvent avec des maux de ventre et autres sensations désagréables, tout au long de la nuit voire les jours suivants. Pas question, pour autant, de faire subir un interrogatoire à la cuisinière en chef, d’inspecter ses placards et son frigo ! Je n’ai pas plus envie de passer pour « l’em…..deuse de service », en rappelant sans cesse ce que je peux ou non manger !
Alors pour éviter à tous ce casse-tête, voici une liste de ce que vous pouvez acheter, préparer et servir à une personne intolérante au gluten (mais pas que !).

FEU ROUGE !

– tous les plats industriels (lasagnes ou hachis parmentier, préparations pour gâteaux ou crème anglaise).
– tout ce qui contient du blé : le pain, les viennoiseries et les biscuits, mais aussi les pâtes, la semoule (bye bye couscous!), les pizzas, quiches, tourtes et tartes. Idem pour les pâtisseries et les gâteaux.
– la plupart des charcuteries, farces, pâtés en croûte, terrines. Les rillettes du Mans sont autorisées, tout comme le foie gras (mais sur du pain de mie sans gluten – au rayon bio des magasins), ainsi que le jambon cru.
– les quenelles (pour une lyonnaise d’origine comme moi, c’est rude!)
– les repas conviviaux des soirées d’hiver comme la fondue savoyarde et la raclette. Les  adeptes des crêpes-party peuvent s’en sortir s’ils préparent une pâte à crêpes à partir d’une recette « sans GLO ».
– méfiance à l’apéro : la plupart des biscuits apéritifs contiennent du blé, du gluten ou des œufs, … Après un examen minutieux du rayon au supermarché, les Chipsters et les Curly sont permis.
– côté boisson, une restriction : les bières.
– au dessert, ça se complique : oubliés tous les yaourts et desserts industriels (entremets, crèmes brûlées, flans, yaourts aux fruits, fromage blanc, mousses, glaces, etc.) mais aussi ceux « maison ». Place aux desserts au lait de soja (ou au lait de brebis pour ceux qui peuvent).

 FEU VERT !
– les légumes en tout genre.
– les pommes de terre à la vapeur, au four ou même frites (attention aux frites surgelées, dont certaines contiennent du gluten). Pour les purées et gratins, n’utilisez pas de crème fraîche pour les intolérants au lait, mais de la crème de soja ou de riz (au rayon bio des supermarchés – perso, j’achète dans les magasins Bio de la crème épaisse de Brebis – qui m’est autorisée).
– le riz et toutes ses variétés (basmati, sauvage,…). Ok donc pour la Paëlla. Le risotto également (mais attention au cube du bouillon et pas de parmesan ni mascarpone).
– le quinoa, le maïs, la polenta, … Ainsi que les lentilles (vertes, corail…), les haricots blancs et rouges.
– toutes les viandes et poissons, sans sauce (si besoin, utilisez de la maïzena, de la margarine ou de la crème de soja, de riz, …) et sans chapelure. Les fruits de mer et crustacés sont autorisés.
– la fondue bourguignonne, la pierrade ou la plancha, pour des repas conviviaux. Idem pour les barbecues (mais attention aux chips et au surtout aux saucisses qui peuvent contenir du gluten et/ou du lait)
– le pot au feu (avec un bon bouquet garni), le poulet basquaise mais aussi la choucroute (faire maison –  avec de la charcuterie sans GLO –  direction Lidl notamment)
– tous les fruits frais (compote maison, salade de fruits, fondue au chocolat – avec une tablette sans gluten – pour les plus gourmands).
– le pop-corn maison.

 J’essayerai de mettre à jour cette liste mais n’hésitez pas à la compléter !

NB : je publierai sous peu, une liste de produits autorisés, dans laquelle vous pourrez aussi piocher quelques idées. C’est fait !

Enregistrer

7 réflexions au sujet de « Que servir aux intolérants ? »

  1. Marie-Luce

    Quand on est intolérant au lactose (pas allergique), on devrait pouvoir manger du fromage à raclette car il y a très peu de lactose dans ce fromage, presque à l’état de traces. Etrange car tu as parlé de mozzarella dans une de tes recettes et il y a plus de lactose dans la mozzarella que dans la raclette.

    Répondre
    1. Céline de Bouillondidees Auteur de l’article

      Marie-Luce, la plupart de mes recettes sont avant tout sans PLV – Proteines de lait de vache. Pas forcément sans lactose. Quant à la mozarella, il s’agit de lait de bufflone (donc pas de PLV).

      Répondre
      1. Samsia

        Il y a forcément du lactose dans tous les laits y compris le lait humain… A voir comment chaque type de lactose est supporté par chaque pers intolérante. Le parmesan, le vrai gruyère (le Suisse) la raclette et d’autres fromage Suisse sont ok pr la plupart des intolérants au lactose car les bactéries utilisées en CH « mangent » quasi tout le lactose. Je sais que du côté Français un bon comté c’est ok. Je privilégie le fromage de fromagerie artisanale et même bio

        Répondre
        1. Céline de Bouillondidees Auteur de l’article

          effectivement, mais je suis avant tout intolérante au lait, aux protéines de lait de vache – le lait de brebis ou bufflone, ok ici.

          Répondre
  2. LOUIS

    Une approche complémentaire à cet article si vous cherchez toujours plus d’infos pour recevoir ou être reçu sans gluten 😉

    Répondre
    1. Céline de Bouillondidees Auteur de l’article

      des infos supplémentaires, toujours bonnes à prendre ! merci.

      Répondre

Laisser un commentaire